Moi et ma mère

altMoi et ma mère J'ai été abusé par ma mère lors de mon enfance. Mon père ne m'a jamais connu et j'ai vécu seul avec ma mère. Les horreurs qu'elle me faisait entre 4-5 ans jusque 14 ans ont bousillé ma vie. Aujourd'hui j'ai 20 ans et je ne suis vraiment pas heureux...

Je vais essayer d'être le plus précis même si c'est difficile pour moi. Je vous rappelle que je vivais seul avec ma mère. Tous les jours elle devait me voir nu. Je me souviens encore de son regard posé sur mon sexe moi j'étais honteux je ne comprenais pas pourquoi je devais montrer ça a ma mére. C'est elle qui me lavait "j'en étais pas capable" bien sûr elle s'occupait surtout de mes fesses et mon sexe. Elle prenait du plaisir a me masturber pendant plusieurs année j'ai vécu sur la moquerie et la honte.

Vers l'age de 12ans comme tout les garçons de mon âge, mon corps a commencé a changer et ma mère était de plus en plus excitée de me voir nu. Je devais me masturber devant elle. Elle voulait le toucher en érection. Et cela n'importe quand. Je me souviens qu'un soir je regardais la télé et pendant la pause ma mère commença a me caresser l'entrejambe en me disant tu vas être gentil et abaisser ton pantalon pour que maman puisse voir. C'est normal, c'est moi qui t'ai fait et j'ai le droit de voir. Puis elle prenait du plaisir à abaisser lentement le slip et enfin me masturber. C'était atroce et je ne plus plus raconter, j'en peux plus.

Maintenant j'ai 20 ans, je ne vis plus avec ma mère mais je suis seul, j'ose pas parler de ça en public, j'ai pas de copine et à 20 ans pratiquement sans argent c'est vraiment difficile de vivre mais pour rien au monde je retournerai avec ma mère, je veux l'effacer de ma mémoire.

Je suis nancéiens dans un centre. Personne ne sait ce qui c'est passé. Que dois je faire ? Aidez moi. Merci et merci pour votre site.

 

Commentaires   

0 #5 valeriecorre 30-12-2013 11:55
C'est vraiment très courageux d'avoir déposé un tel témoignage ! Tu as brisé le tabou de ce que tu subissais... tu as brisé le silence, et rien que ça, c'est une force qui doit t'habiter en permanence pour t'en sortir. Tu es normal. Tu es victime et les victimes doivent être "réparées", "entendues"... N'aies pas peur... parle, vis, donne-toi le droit de vivre et d'ETRE... Courage!
Citer
+1 #4 atteinteimprévue 19-09-2006 00:10
pour pouvoir parler sous le sceau du secret sans que personne d'autre que toi et ton interlocuteur le sache, va voir un médecin spécialisé :

HOPITAL CENTRAL DEPT D'URGENCE MEDICO PSYCHOLOGIQUE 03 83 85 96 87

03 83 85 12 56 Dr PICHENE Dr BOQUEL Mme ZAFFARONI 29 AVE DU MARECHAL DE LATTRE DE TASSIGNY

54035 NANCY

Ton histoire est rare mais pas si rare qu'on veut le croire. C'est toi qui est normal, mais çà te soulagerait d'en parler car le secret isole et enferme? et çà redouble les problèmes...

courage, on finit par s'en sortir si on ne reste pas tout seul dans le silence.
Citer
+3 #3 atteinteimprévue 19-09-2006 00:10
pour pouvoir parler sous le sceau du secret sans que personne d'autre que toi et ton interlocuteur le sache, va voir un médecin spécialisé :

HOPITAL CENTRAL DEPT D'URGENCE MEDICO PSYCHOLOGIQUE 03 83 85 96 87

03 83 85 12 56 Dr PICHENE Dr BOQUEL Mme ZAFFARONI 29 AVE DU MARECHAL DE LATTRE DE TASSIGNY

54035 NANCY

Ton histoire est rare mais pas si rare qu'on veut le croire. C'est toi qui est normal, mais çà te soulagerait d'en parler car le secret isole et enferme? et çà redouble les problèmes...

courage, on finit par s'en sortir si on ne reste pas tout seul dans le silence.
Citer
0 #2 lululala 18-09-2006 16:06
je comprends se que tu ressens moi sa c passé qd javais 6 ans c passe d attouchements au viol donc je c se que tu ressend qd tu parle de honte.......... aujourd'hui jai 18 ans et jessaye de men sortir tant bien que mal si tu veux on peut rester en contact

voila bon courage
Citer
+4 #1 lululala 18-09-2006 16:06
je comprends se que tu ressens moi sa c passé qd javais 6 ans c passe d attouchements au viol donc je c se que tu ressend qd tu parle de honte.......... aujourd'hui jai 18 ans et jessaye de men sortir tant bien que mal si tu veux on peut rester en contact

voila bon courage
Citer

Ajouter un Commentaire